L’histoire de la cage est simple : dans les années 60,  un homme trouve une cage écrasée à Sidi Bou Saïd, il la ramasse et en fait cette nouvelle cage que tout le monde connaît. C’est le début de la cage de Sidi Bou Saïd faite de fer et de bois, et de formes courbes et lignes droites.

Comme le précise un des derniers fabricants « Des personnalités du monde entier en ont acheté. On peut trouver des volières chez des chefs d’état ». Les cages reprennent les arabesques et les volutes  propres à l'art musulman.

La fabrication des cages

Rien n’a changé dans la technique de fabrication. Il n’y a ni règle, ni compas, on travaille à l’œil, au toucher, et l’artisan accomplit seul toutes les étapes de fabrication. On trouve différentes tailles de cages, de la petite décorative à la très grande volière qui peut atteindre plusieurs centaines de dinars. Il faut en moyenne trois jours pour réaliser une cage solide et de bonne qualité.

Le bouquet de fleurs de jasmin

Artisanat traditionnel